Acteurs

Home / Acteurs

BPI France

Banque crée par l’Etat français en 2012 afin de soutenir les entreprises innovantes et qui sont considérées comme essentielle pour l’avenir. La mission définit officiellement de cette institution qui investira 8 milliards d’euros d’ici 2017 est d’ « accompagner les entreprises pour voir plus grand et plus loin et faire émerger les champions de demain ».

Station Biologique de Roscoff

Centre de recherche et d’enseignement spécialisé en biologie et écologie marines. 273 personnes continuent dans ce lieu pionnier, une recherche sur les végétaux marins qui remonte au… XIXème siècle ! Et pour cause : 800 espèces de grandes algues sont recensées sur les 50 kilomètres de côtes autour de Roscoff, la plus forte diversité d’Europe.

CNRS

Le centre national de recherche scientifique, est le plus grand organisme public français de recherche. Fort de 30 000 employés, le CNRS est actif dans tous les domaines de la science, notamment en biologie et en chimie. Il développe sa recherche sur les algues et les biotechnologies marines grâce à des partenaires locaux et proches de la ressource (par exemple à Roscoff).

LBCM

Le laboratoire de biotechnologie et de chimie marine est réunit depuis 1998 d’une équipe composée à la fois de chimiste et de biologistes. En se focalisant sur les végétaux marins, le laboratoire public travaille autour de trois thèmes majeurs pour l’industrie : les interactions organismes-surfaces, l’interface cellule-cellule et la valorisation des molécules marines.

IS2M

L’institut des sciences des matériaux de Mulhouse est un laboratoire pluridisciplinaire public qui emploie 200 personnes en Alsace. Grâce à son département sur les matériaux poreux, l’institut a participé à créer de nouveaux matériaux grâce à la valorisation de produits qui n’étaient pas utilisés dans les matériaux jusque là : et notamment les algues.

Pôle mer Bretagne

Crée par le Conseil régional, c’est le noyau d’un réseau où grands groupes, PME, centres de recherche et d’enseignement supérieur qui conjuguent leurs idées et leurs compétences pour développer des projets collaboratifs innovants, dans la filière maritime. Une de ces cinq thématiques est « Ressources biologiques marines, pêche et aquaculture, biotechnologies ».

Université de Bretagne occidentale

Fondée à Brest en 1951, l’université de Bretagne occidentale, fait partie des établissements d’enseignement supérieurs qui soutiennent le projet Breizh Algae. En plus des formations proposées, sur les quatre axes de recherche de l’UBO, deux concernent particulièrement notre projet : axe « mer », et axe « santé – agromatière ».

Capbiotek

Ce cluster de la Bretagne(comprenez un groupement d’entreprises travaillant dans le même secteur), centré sur le concept de « naturellement biotechnologique ». Il vise à développer les biotechnologies en valorisant les ressources naturelles, et notamment marines. L’objectif final est clair : passer de la découverte d’une molécule à sa mise sur le marché.

Valorial

Un pôle de compétitivité dans le domaine de l’agro-alimentaire. Sa mission est de la valoriser les atouts de l’Ouest de la France, le 1er bassin agro-alimentaire européen, afin de se tourner vers l’avenir de cette filière. Vers l’ « Aliment de demain ». Organisme soutenu par les pouvoirs public, il œuvre pour une économie innovante et collaborative.

Olmix Group

Entreprise pionnière de l’économie bleue, elle offre des solutions algo-sourcées dans son cœur de métier : la nutrition santé animale, végétale et humaine. Grâce à plusieurs brevets Olmix se développe dans de nouveaux secteurs porteurs grâce aux algues : immunité, mycotoxine, anti-stress. Son PDG, Hervé Balusson, est administrateur de FranceBiotech.

PRP Technologies

L’entreprise PRP Technologies met au profit de la production agricole les propriétés équilibrantes et stimulantes des minéraux. Elle conçoit et distribue des produits et services permettant de développer les fonctions vitales des sols et des plantes, dans le souci d’une agriculture durable. Les molécules algales représentent un avenir de la santé végétale.

SICA de Saint-Pol

Coopérative agricole du Nord de la Bretagne, c’est la premier groupe légumier et horticole français, avec pas moins de 1 500 producteurs. La SICA connait bien le monde des algues alimentaires, puisque sa filiale Agrival, exploite la première usine mondiale de bio-raffinage d’algues qui se situe à Plouénan (depuis 2013).

Néopolia

La division marine de Néopolia regroupe des entreprises de la filière de la construction navale d’amont en aval. Tous les acteurs de la construction navale voient dans l’économie des algues, et surtout dans la collecte des algues, une opportunité de diversification et de développement. Néopolia a d’ailleurs participé en 2013 à la construction du 1er navire aspirateur d’algues en France.

Algues de Bretagne

Cette entreprise est spécialisée depuis les années 1990 uniquement dans la production et distribution d’algues alimentaires et de produits à base d’algues. Les algues renferment des propriétés uniques, qui font du marché de l’algue alimentaire, un marché en développement. D’ailleurs les algues sont consommées sous des formes différentes depuis des siècles en Asie.

Thomsea

Entreprise vendéenne qui travaille sur la conception de chalut et l’adaptation de bateaux pour la dépolution des mers (marée noires) s’est récemment rapproché de Breizh Algae Invest. Elle est conceptrice d’un bateau unique, actuellement en chantier, qui sera spécialisé dans la collecte d’algues par aspiration.

Vinpai

Cette société invente et fabrique des premix pour l’industrie alimentaire. Les algues sont par exemple utilisées pour la préparation de gélifiant et de la farine végétale, afin d’élaborer des produits alimentaires plus complexes.

Technopôle Brest Iroise

Association Loi 1901, qui fédère un réseau de 200 structures (entreprises, centres de recherche, grandes écoles, organismes professionnels) et œuvre au développement économique du territoire par l’innovation, depuis 1988. Fort notamment de 90 entreprises, le technopôle accompagne les projets les plus innovants.

France Biotech

L’association française des biotechnologies regroupe les entreprises du secteur, afin de représenter l’entrepreneuriat innovant dans les sciences du vivant et de promouvoir le développement de l’industrie des biotechnologies en France. Un PDG (H. Balusson, Olmix) spécialiste de l’algue est aujourd’hui un des administrateurs de l’association.