BREIZH ALGAE TOUR 2016: ONE HEALTH THANKS TO ALGAE!

Le Breizh Algae Tour s’est déroulé à Amsterdam (Pays-Bas) du 13 au 17 novembre 2016. Cette année, le séminaire annuel d’Olmix Group a mis l’accent sur un sujet de plus en plus important : la chaine alimentation-santé. Parallèlement, il a aussi été abordé les programmes novateurs d’élevage d’animaux, de cultures ou de transformation des aliments sans antibiotique, ni pesticide, ni additif chimique grâce aux algues.

La ville d’Amsterdam (Pays-Bas) a accueilli à bras ouverts les quelques 400 invités d’Olmix Group venus des 44 pays où l’entreprise est présente. Ils se sont rassemblés à la « Venise du Nord » pour assister au Breizh Algae Tour 2016 et célébrer tous ensemble le 80ème anniversaire de Melspring International B.V.

Comme si le temps s’était arrêté depuis la dernière réunion annuelle du groupe Olmix, l’événement a mis en lumière le sujet de la chaîne alimentation-santé. Le groupe Olmix a développé une technologie des algues unique et entreprend des travaux de recherche sur les algues et leurs molécules actives uniques : les MSP (Polysaccharides sulfatés marins) afin de mettre en place des programmes novateurs visant à cultiver des plantes, élever des animaux et transformer les aliments sans pesticides ni antibiotiques ou additifs chimiques.

 

Dimanche 13 Novembre : visite de la Tour A’DAM suivi du discours de bienvenue au musée Het Scheepvaartmuseum

Le premier jour de l’événement s’est voulu spécial. Après avoir pu profiter de la vue incroyable qu’offre la Tour A’DAM sur la ville d’Amsterdam, les délégations ont été invité à une courte balade en bateau afin de rejoindre le Musée Maritime National. L’endroit a spécialement été réservé afin de lancer le coup d’envoi du Breizh Algae Tour 2016. Le fondateur et PDG d’Olmix Group, M. Hervé Balusson et M. Jean-Marie Bocher, Directeur Général de Melspring, ont prononcés leurs discours d’introduction devant une foule enthousiaste.

« C’est un plaisir d’inaugurer le Breizh Algae Tour 2016. Cette année, nous allons mettre en lumière le potentiel incroyable des algues et leur extraits spécifiques, les MSP, sur plusieurs marchés internationaux » explique M. Balusson tandis que M. Jean-Marie Bocher fait remarquer que le Breizh Algae Tour a toujours été « une opportunité d’échanger ses opinions sur comment construire une chaine alimentation- santé pour mieux nourrir 9 milliards de personnes en 2050. »

M. Hervé Balusson, PDG de Olmix Group, inaugure le Breizh Algae Tour 2016.
Lundi 14 Novembre : Conférences sur le bateau Océan Diva

Afin de faire face à une journée intense en conférences à venir, il n’y avait pas de meilleur endroit choisir que l’Ocean Diva pour tenir le séminaire du Breizh Algae Tour. Les conférences plénières de la matinée ont réuni des experts de haut niveau, tous liés au concept « One Health, Thanks to Algae ! ». L’audience a pu découvrir les avancées de la recherche sur les algues, un outil puissant de réduction d’antibiotiques dans la production animale et de pesticides pour le végétal.

M. Hervé Balusson, PDG de Olmix Group, ouvre la session du symposium.
M. Hervé Balusson a débuté le symposium en passant en revue les derniers résultats scientifiques de l’équipe R&D d’Olmix. Les découvertes de 2016 ont été particulièrement riches avec notamment, l’objectivation des activités biologiques des MSP. Un point à particulièrement attiré l’attention, l’obtention d’un brevet sur l’activité immunomodulatrice des MSP démontrée par l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Les MSP sont les trésors des algues marines. Ces derniers ne se trouvent que dans les algues marines, on ne les trouve pas dans les plantes terrestres, les micro-algues d’eau douce ou encore les levures. Ils détiennent des propriétés fonctionnelles très diversifiées de l’immunomodulation à l’activité antimicrobienne, mais aussi des propriétés de guérison, de bien-être digestif …

Nous avons déjà commencé à commercialiser de nouveaux produits issus de cette percée technologique (comme le Searup, produit Animal Care, qui a d’ailleurs remporté un prix Innov’Space cette année), et nous avons encore beaucoup d’idées pour de nouveaux produits dans l’avenir. Seule la technologie brevetée d’OLMIX peut révéler les bienfaits des MSP et ainsi fournir des programmes innovants à base d’algues pour l’agriculture, l’élevage et la nutrition humaine.

Martin Scholten, Docteur, Directeur Général des Sciences marines et animales à Wageningen UR Centre de recherche aux Pays-Bas, a débuté la première conférence du matin en parlant du lien non exploré entre la production animale et les algues. La mer recouvre 70% de la surface de notre planète : « nous avons besoin de la mer et d’explorer son potentiel de production. Nous pouvons y récolter tellement d’ingrédients précieux. Le défi consiste à trouver un moyen d’intégrer ces algues aux denrées alimentaires et dans le domaine de l’élevage. Les algues sont une source intéressante et précieuse de sucres, protéines et plus intéressant encore, de polysaccharides sulfatés marins (MSP), un élément marin biologiquement actif. » Il a également abordé le potentiel de « à l’avenir, sélectionner et cultiver différentes variétés d’algues tout comme nous l’avons fait avec le riz et les céréales ces 50 dernières années. Il y a une grande diversité d’algues dans les fonds marins, et qui dit diversité, dit sélection ! ».
Dr Martin Scholten au Breizh Algae Tour 2016.
Dr Thomas P. Van Boeckel au Breizh Algae Tour 2016.
Dr Thomas P. Van Boeckel, post doctorant de recherche à l’ETH de Zurich (Suisse), au sujet des tendances mondiales de l’utilisation des antibiotiques chez les animaux et leurs conséquences sur la résistance aux antibiotiques. « La demande croissante des consommateurs en produits carné engendre une pression de sélection sur les bactéries qui deviennent alors résistantes aux antibiotiques. Si nous n’agissons pas maintenant, la consommation d’antibiotique pourrait augmenter de 67% d’ici 2030. » Cette estimation est certes préoccupante toutefois plusieurs pays ont décidé d’agir et de réduire leur consommation d’antibiotiques. Dr Van Boeckel a pris les Pays-Bas pour exemple. « Le pays a investi dans l’amélioration des conditions d’hygiène en élevage, de la nutrition et du management des élevages en contrepartie d’un petit investissement de la part de l’éleveur (1 000 à 10 000 euros). Cependant, ce modèle serait difficile à appliquer dans les pays les plus défavorisés où cet investissement se révélerait toujours trop important à supporter par les éleveurs » a ajouté le Dr Van Boeckel. Il a également mentionné que l’approche des médias de consommation influence la façon dont les gens voient l’utilisation des antibiotiques dans la production animale. Certains gros-titres de journaux américains, par exemple, sont très insinuants et ont un effet sur la perception que l’opinion publique a de l’agriculture et de la manière dont la nourriture est produite : « La perception du public évolue plus vite que la législation en elle-même : le secteur de la production animale doit le prendre en compte ».
Les conférences suivantes ont été données par le Dr Thomas Pavie, Directeur de ‘’One Health’’ (projet qui porte sur les solutions naturelles innovantes, en interaction avec la santé humaine, animale et végétale) et M. Johannes Tuinhof, Directeur Commercial International chez Melspring.

Le Dr Pavie a présenté la manière de travailler d’Olmix avec les différents produits de son portefeuille pour obtenir un rendement optimal en production animale sans recourir aux antibiotiques. « Les MSPs issus des algues sont des composants uniques et un vrai trésor. Ils sont connus pour avoir un effet positif sur l’immunité et la santé intestinale, mais ont également le potentiel d’agir comme agents antimicrobiens » a expliqué le Dr Pavie. Olmix a développé le concept SAGA, un programme intégrant une gamme de produits pour renforcer l’immunité, la santé intestinale et réduire les effets négatifs des mycotoxines pendant toute la période de production des animaux (produits utilisés par les éleveurs, dans l’alimentation animale ou appliqués par les vétérinaires). Les MSPs sont des éléments importants de cette approche. « La Breizh Algae School, récemment ouverte en France, enseigne aux agriculteurs, vétérinaires et nutritionnistes la bonne façon d’utiliser ces produits » a dit le Dr Pavie.

Le dernier, mais non le moindre, M. Johannes Tuinhof, a expliqué la nécessité de réduire l’utilisation des pesticides dans la production agricole mondiale : « La culture intensive nous a conduit à augmenter l’utilisation de pesticides en agriculture. La Chine est le plus gros consommateur de ces produits, mais l’Amérique du Nord et l’Europe sont également de gros utilisateurs de pesticides. Melspring propose des produits algo-sourcés qui renforcent les plantes, les rendent plus résistantes et augmentent leur capacité à se défendre elles-mêmes contre les agressions extérieures, réduisant ainsi l’usage de pesticide. Il s’agit de d’une approche de Gestion Intégrée de la Santé des Végétaux. C’est également bénéfique lorsque l’on pense aux variations des conditions météorologiques (changement climatique) où les plantes seront plus soumises à la sécheresse et à l’augmentation de la pluie dans certaines parties du monde ». M. Tuinhof a précisé que l’approche « naturelle » de la réduction de l’usage des pesticides grâce aux produits algo-sourcés « sera seulement rendue possible par un changement d’attitude et un changement d’orientation ».

Dr. Thomas Pavie au Breizh Algae Tour 2016.
M. Johannes Tuinhof au Breizh Algae Tour 2016.
De gauche à droite : Mme Emmy Koeleman, éditrice du magazine All About Feed, ; Dr Thomas Pavie, Directeur « One Health », Olmix group ; M Hervé Balusson, PDG d’Olmix Group, Dr Martin Scholten, Directeur Général des Sciences animales à l’Université de Wageningen ; Dr Thomas P. Van Boeckel, postdoctorant de recherche à l’ETH de Zurich ; M. Johannes Tuinhof Directeur Commercial International de Melspring.
Ateliers l’après-midi puis diner de Gala pour les 80 ans de Melspring

Après une session intense et productive dans la matinée, les invités ont eu la chance de pouvoir choisir l’atelier auquel ils souhaitaient participer dans l’après-midi. Ainsi 3 ateliers différents étaient proposés : Animal Care, Plant Care ou Human Care afin de découvrir ou redécouvrir les 3 domaines stratégiques du groupe Olmix.

Mais le Breizh Algae Tour en avait bien plus à offrir ! A la nuit tombée, le pont de l’Ocean Diva s’est transformé en un magnifique lounge afin d’y célébrer le 80ème anniversaire de Melspring. Accompagnés de musiciens, les différentes délégations présentes sont montées, tour à tour, sur scène afin de chanter des chants traditionnels de leur pays respectif.

C’est dans ce contexte que M. Hervé Balusson a pris les devants et a fait l’annonce la plus importante de la soirée : l’acquisition récente par Melspring de l’usine Farmers House à Rogat, aux Pays-Bas! Grace à cet achat, Melspring est désormais en mesure de développer davantage de solutions innovantes mais également d’augmenter sa production afin de répondre à la demande croissante des clients sur ce type de produit dans le monde entier.

 

‘’Il y a eu beaucoup de changement à Melspring ces dernières années. Cette annonce est vraiment très importante pour le groupe et je suis convaincu que nous allons réussir à travailler ensemble à un avenir brillant et très fructueux’’ a déclaré M. Balusson.

Le Breizh Algae Tour s’est terminé dans une atmosphère chaleureuse, où les gens ont pu échanger leurs points de vue et discuter de leurs idées sur le séminaire mais aussi planifier de nouvelles collaborations fructueuses Thanks to Algae!
Breizh Algae Tour 2016